I Don't Want to Kill You - Dan Wells

Voici enfin ma première lecture du challenge. J'en aurai mis du temps, mais entre un boulot prenant et une sinusite carabinée, j'ai pas tellement eu ni l'occasion ni la motivation de vraiment me plonger dans un livre.

C'est chose faite!

I don't Want to Kill You, de Dan Wells, entre dans le menu 'Automne Frissonnant', catégorie "Hurlons dans les bois".

I Don't Want to Kill You - Dan Wells

Mais alors, ça raconte quoi?

C'est l'histoire de John Wayne Cleaver, lycéen de seize ans et accessoirement sociopathe à tendance "je rêve de t'embaumer", qui part à la chasse aux démons dans sa petite ville paumée.

Ceci est le troisième tome de la saga John Cleaver. Alors si vous n'avez pas lu les deux premiers tomes, je n'ai pas tellement envie de vous gâcher le plaisir. Sachez seulement qu'il y a eu des meurtres dans sa ville, et que, passionné de tueurs en série, il a vite repéré le schéma et a mené son enquête. Le tout a pris une dimension surnaturelle inattendue - tant pour John que pour la lectrice que je suis, qui ne savait pas que ça allait être fantastique, et pas seulement un thriller façon "mini Dexter".

Les tueurs des deux premiers romans ont un lien, et à la fin du deuxième, John décide de dézinguer les tueurs. Il attire donc le tueur du troisième tome pour le débusquer et l'éliminer.

Mais, quand on joue au jeu du chat et de la souris avec un tueur en série, on est bien souvent la souris. Donc, dans ce tôme, John, qui a du mal à ne pas céder à ses pulsions meurtrières, mène sa propre enquête avec Marci, la fille de l'officier. Un tueur en série sévit de nouveau en ville, et John est convaincu qu'il s'agit de Son Tueur tant recherché... Mais les apparences sont souvent trompeuses.

J'en pense quoi?

Que c'est vraiment pas mal du tout! J'avais bien aimé les deux premiers tomes, et ce troisième clôt plutôt bien cette première trilogie tout en laissant une fin ouverte vers la deuxième trilogie. C'est un tome assez lourd dans le sens où les meurtres ne sont pas piqués des hannetons, et que John perd énormément.

L'écriture est assez simple et directe. Ecrite à la première personne, l'histoire nous plonge dans la tête de John assez habilement. Nous nous posons des questions avec les éléments qu'il a en tête. (Et j'étais vraiment pas loin de la vérité quant à l'identité du démon). C'est rythmé, dynamique, assez halentant pour ne nous faire poser le livre qu'une fois le dernier mot lu.

L'intrigue en elle-même est bien menée, elle nous ballade de meurtre en meurtre avec envie d'en savoir plus - ce qui passe par un autre meurtre pour avoir de nouveau éléments. Autant John est sociopathe, autant on s'attache quand même à lui, vivant cette enquête avec lui. De ce point de vue, c'est bien joué. Après, je ne suis pas spécialiste du sujet, et si John est réaliste ou pas dans sa dimension de sociopathe, je l'ignore.

En tout cas, c'est un jeune homme qui cherche la connexion aux autres, qui se cherche lui-même. Et il parvient enfin à identifier ses sentiments après avoir beaucoup perdu. Il découvre une partie de son humanité en payant le prix fort.

Pour ma part, j'ai vraiment aimé cette journée lecture en compagnie de John. 16/20.

I Don't Want to Kill You - Dan Wells

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire